Articles avec le tag ‘ortc’

COMORES: (SERIEUSES) DOUTES SUR LA BONNE FOI DE NOS GOUVERNANTS

COMORES: (SERIEUSES) DOUTES SUR LA BONNE FOI DE NOS GOUVERNANTS

La vice-présidence en charge de l’Aménagement du territoire et de l’Habitat fait régulièrement l’objet d’allégations fondées ou pas, de mauvaises insinuations en ce qui concerne l’attribution des marchés de construction des routes à la société Colas. On semble ainsi remettre en cause l’image de fabrique de ce nouveau régime qui a décidé de jouer la carte de la transparence dans l’attribution des marchés publics, de la lutte anti-corruption. Il est donc temps que la lumière soit faite, que le ministère mis en cause aille sur les ondes ou le plateau de l’ORTC, car c’est là que le doute sur la transparence des procédures d’attribution des marchés est exprimé, pour faire une démonstration de conformité avec le code des marchés publics, et laver ainsi les soupçons de corruption. Et le parlement qui a latitude de contrôler l’action de l’exécutif doit interpeler le Lire la suite de cette entrée »

COMORES : Quel dialogue sur Mayotte ?

COMORES : Quel dialogue sur Mayotte ?

Concernant la rupéïsation de Mayotte, le ministre de l’éducation nationale (à gauche) dans une émission à l’ORTC du 11 novembre 2011 a révélé que les autorités du pays ont saisi par lettre le président de la Commission Européenne et chaque pays de l’UE. Msaidié et Idriss (à droite) ont pris acte.


Incompréhension, ambigüité, man½uvre de divisions ? La question du dialogue mérite d’être clarifiée car manifestement elle conditionne le rassemblement national contre la balkanisation du pays par la France. Tous les Comoriens sont convaincus que la question de l’Ile comorienne de Mayotte se résoudra par le dialogue. Dialogue avec ceux qui sont les responsables de la séparation, ceux qui agissent pour la sécession de Mayotte, à savoir le gouvernement français et ceux qui dirigent Mayotte. Le problème vient du fait que la France ne veut discuter que de coopération entre voisins et que les dirigeants maorais posent un préalable à toute discussion : accepter le choix de Mayotte à demeurer dans Lire la suite de cette entrée »

COMORES : Quel dialogue sur Mayotte ?

COMORES : Quel dialogue sur Mayotte ?

Concernant la rupéïsation de Mayotte, le ministre de l’éducation nationale (à gauche) dans une émission à l’ORTC du 11 novembre 2011 a révélé que les autorités du pays ont saisi par lettre le président de la Commission Européenne et chaque pays de l’UE. Msaidié et Idriss (à droite) ont pris acte
——————————
Incompréhension, ambigüité, man½uvre de divisions ? La question du dialogue mérite d’être clarifiée car manifestement elle conditionne le rassemblement national contre la balkanisation du pays par la France. Tous les Comoriens sont convaincus que la question de l’Ile comorienne de Mayotte se résoudra par le dialogue. Dialogue avec ceux qui sont les responsables de la séparation, ceux qui agissent pour la sécession de Mayotte, à savoir le gouvernement français et ceux qui dirigent Mayotte. Le problème vient du fait que la France ne veut discuter que de coopération entre voisins et que les dirigeants maorais posent un préalable à toute discussion : accepter le choix de Mayotte à Lire la suite de cette entrée »

COMORES/URGENT: LES SOCIÉTÉS D’ETAT CHANGENT DE TÊTES

Selon un conseiller du président Ikililou, plusieurs sociétés d’Etat devraient connaitre le sort qui est réservé à leurs directeurs respectifs au cours de la semaine qui débute ce lundi. En effet, le Dr. Ikililou Dhoinine aurait décidé de procéder à plusieurs changements avant de s’envoler pour Paris et New York le 16 septembre prochain.
Après les oraux devant les cameras de l’ORTC et les entretiens individuels avec le Chef de l’Etat, la plupart des "puissants" directeurs généraux de nos sociétés d’Etat devraient rapidement être fixés sur leur avenir. 
Nous reviendrons à vous dès que les premiers changements auront été opérés. 
 
REDACTION WONGO
http://wongo.skyrock.com
Le premier sur l’info aux Comores

Lire l’article sur wongo.skyrock.com

Célébration de la fête de l’indépendance des Comores le samedi 9 juillet 2011.

Célébration de la fête de l’indépendance des Comores le samedi 9 juillet 2011.

Bonjour à toutes et à tous
 
Cette année encore, plusieurs manifestations auront lieu samedi 9 juillet 2011 à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance des Comores.
Elles se dérouleront à Aubervilliers, « Espace Fraternité » -  à quelques mètres du nouveau centre commercial « Le Millénaire »(dans la zone dite «quartier des magasins Chinois ») sortie Porte d’Aubervilliers. L’ORTC sera présent pour assurer la couverture médiatique.
 
Dans les prochains jours, les tracts et les affiches seront à votre disposition.
 
Merci à vous toutes et à vous tous de bien vouloir diffuser cette information.
 
Le Comité d’organisation
 

 
Chébli MSAÏDIE
Sina Performance
 Portable: 06 15 30 36 75 
www.sinaperformance.fr

Lire l’article sur sosdemocratiecomores.skyrock.com

LES DEPUTES ANJOUANAIS QUITTENT L’EMICYCLE : RISQUE DE CRISE PARLEMENTAIRE

LES DEPUTES ANJOUANAIS QUITTENT L'EMICYCLE : RISQUE DE CRISE PARLEMENTAIRE

D’après cette information confirmée par l’ORTC, tous les députés originaires de l’île de Ndzuani ont quitté l’hémicycle de l’Assemblée Nationale. Ils veulent marquer leur mécontentement suite au refus de « respecter cette règle non écrite » qui précise que « comme le président de l’Union est originaire de Mwali et que le président de la Cour suprême est originaire de Ngazidja, le président de l’Assemblée-Nationale Nourdine Bourhane doit céder sa place à un anjouanais ». Le vice-président de l’assemblée a démenti une telle règle non écrite.
 
 
 
 
  
Ce mouvement a commencé avant le départ du présent Sambi de Beit-Salam. Un arrangement aurait été trouvé avec l’actuel président de l’Assemblée. C’est à trois mois de son départ, les conseillers du président les auraient dits d’abandonner ce projet et en récompense le président de la Cour Suprême pourrait être originaire de Ndzuani. Les députés originaires de cette île l’ont pris comme trahison comme ils projetaient de désigner leur « futur président ». Ils auraient donc menacé de déposer une motion de censure contre le président actuel de l’Assemblée. Ce qui n’est pas Lire la suite de cette entrée »

ORTC reprend ses émissions avec l’opérateur FREE

ORTC reprend ses émissions avec l'opérateur FREE

 
 
Comme vous l’avez constaté depuis fin mai 2011, les émissions télé de l’ORTC (Office de Radio et Télévision Comorienne) ne pouvaient être capté par l’opérateur FREE.
C’est dû à un problème technique lié au reseau de FREE basé à La Réunion.
Les émissions ont repris d’après un responsable de l’ORTC qui rappelle que cela n’a rien à voir avec des problèmes financiers entre l’ORTC et FREE. C’est ce dernier qui paie l’ORTC avec les abonnements des comoriens en France.
Pour attirer cette clientèle, l’ORTC aurait demandé de baisser l’abonnement à 5 euros. Cette information reste à confirmer. 
 
Publié le 9 juin 2011
par sosdemocratiecomories.skyrock.com

Lire l’article sur sosdemocratiecomores.skyrock.com

COMORES : La France respecte à la lettre l’accord équilibré

COMORES : La France respecte à la lettre l'accord équilibré

Samedi 2 avril 2011 vers 19h50, l’ex-ministre de la justice, M. Djaffar et celui de la Fonction Publique, des Réformes Administratives et institutionnelles, de la Décentralisation et des Droits de l’Homme, Monsieur Djazila (le couple Dja-dja) avaient pris d’assaut les antennes de l’ORTC (l’Office de Radio et Télévision des Comores) pour vanter les mérites de l’accord « équilibré » de l’ambassade de France à Moroni parrainé par l’actuel vice-président anjouanais Nourdine Bourhane dont sa région (Bambao-Gnoumakélé) paye un lourd tribut dans les naufrages des kwassas, depuis que la France a décidé d’instauré un visa, dit visa Balladur ou visa de la mort, contraire au droit comorien et au droit international, empêchant les comoriens de circuler librement entre leurs quatre îles.
Je me rappelle très bien lorsque le ministre Djazila, affirmait qu’avec cet accord la France prend l’engagement de respecter la dignité humaine dans le centre de rétention de Pamandzi, que les pseudo-clandestins ne seront plus menottés, que les familles ne seront plus séparées, que les écoliers ne seront plus expulsées etc…
Comment Lire la suite de cette entrée »

COMORES : La France respecte à la lettre l’accord équilibré

COMORES : La France respecte à la lettre l'accord équilibré

 

Samedi 2 avril 2011 vers 19h50, l’ex-ministre de la justice, M. Djaffar et celui de la Fonction Publique, des Réformes Administratives et institutionnelles, de la Décentralisation et des Droits de l’Homme, Monsieur Djazila (le couple Dja-dja) avaient pris d’assaut les antennes de l’ORTC (l’Office de Radio et Télévision des Comores) pour vanter les mérites de l’accord « équilibré » de l’ambassade de France à Moroni parrainé par l’actuel vice-président anjouanais Nourdine Bourhane dont sa région (Bambao-Gnoumakélé) paye un lourd tribut dans les naufrages des kwassas, depuis que la France a décidé d’instauré un visa, dit visa Balladur ou visa de la mort, contraire au droit comorien et au droit international, empêchant les comoriens de circuler librement entre leurs quatre îles.
Je me rappelle très bien lorsque le ministre Djazila, affirmait qu’avec cet accord la France prend l’engagement de respecter la dignité humaine dans le centre de rétention de Pamandzi, que les pseudo-clandestins ne seront plus menottés, que les familles ne seront plus séparées, que Lire la suite de cette entrée »

COMORES : Sambi refuse la prière sur l’absent au profit de Ben Laben

COMORES : Sambi refuse la prière sur l'absent au profit de Ben Laben

A la fin de la prière de ce vendredi 6 mai à la mosquée Al Quasmi de Moroni, le grand cadi de Moroni a invité les fidèles à effectuer la prière sur les absents au profit d’Ousama Ben Laden tu é par les américains en début de semaine. Le Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi présent à la mosquée a opposé une fin de non-recevoir à cette requête et le grand cadi s’est contenté d’invoquer des prières au profit de Ben Laden. Conscient de l’interprétation qu’une telle prière en sa présence pouvait susciter, le Président Sambi a ainsi évité de participer à une prière qui l’aurait mis en difficulté devant les pays occidentaux, notamment les américains qui sont de plus en plus présent aux Comores. Déjà, il est critiqué par certains medias occidentaux pour son soutien supposé au Colonel Kadhafi. Lors d’une émission télédiffusée cette semaine à l’ORTC, le Président Sambi a déclaré qu’il aurait aimé que Ben Laden soit capturé vivant et traduit en justice.
La non-réalisation Lire la suite de cette entrée »
Suivez nous :
Twitter Facebook  RSS

http://www.wikio.fr
Annonces
Mots clés