Articles avec le tag ‘air austral’

COMORES / Moroni-Pamandzi: La traversée de la mort ou celle de la honte

COMORES / Moroni-Pamandzi: La traversée de la mort ou celle de la honte

"Le document ci-dessous, signé, circule sur le net est un témoignage accablant de l’acceptation de fait par l’Etat comorien, sa gendarmerie, sa police de l’Air et des Frontières, du fait accompli français à Mayotte. Je le diffuse intégralement sans rien y changer, y compris le titre"

Depuis les années 90 que je m’étais rendu chez moi à Mayotte, je n’ai pu avoir l’occasion d’y mettre les pieds. Bien que la famille et les amis qui s’y trouvent sont très chers et me manquaient, je n’ai jamais eu le courage de demander l’autorisation à un étranger pour rentrer chez moi. Jusqu’au jour où en prenant mon visa Schengen d’un an à l’ambassade de France, j’ai eu à cocher la case de Département et Territoire d’outre mer et payer une taxe supplémentaire. Je serai de ceux qui entérinent Lire la suite de cette entrée »

TRANSPORT AÉRIEN : »LE CONFLIT IMPACTE LA LIAISON DIRECTE D’AIR AUSTRALE »

TRANSPORT AÉRIEN :

La liaison directe entre Mayotte et Paris que la compagnie Air Austral devait mettre en place le 30 octobre est reportée, la grève ayant empêché les travaux nécessaires.

C’était un des paris de Gérard Ethève, directeur de la société Air Austral : permettre aux Mahorais de rallier Paris en vol directs allers retour, avant même tout allongement de la piste. Mais, selon la compagnie réunionnaise, la non réalisation de «travaux d’aménagements complémentaires et mineurs sur la Piste de Pamandzi » est en cause.
Les travaux de l’entreprise Colas devaient en effet démarrer le 1er octobre pour se terminer le 20 du même mois : « il s’agissait de renforcer la barrière qui protège la mosquée du souffle de l’appareil » explique la direction de la Société d’Exploitation de l’Aéroport de Mayotte (SEAM), filiale du groupe Lavallin qui a emporté en avril l’appel d’offres de 45 millions d’euros pour l’aménagement de la nouvelle aérogare de Pamandzi. Sans cette protection, le Lire la suite de cette entrée »

Air Austral se renforce entre la Réunion et Paris cet hiver

Air Austral se renforce entre la Réunion et Paris cet hiver

La compagnie aérienne Air Austral va renforcer sa desserte directe entre Paris et l’île de la Réunion pour son programme d’hiver 2011-2012, passant à huit rotations hebdomadaires contre sept l’hiver dernier.

A compter du 30 octobre 2011, la compagnie réunionnaise reliera les aéroports Charles de Gaulle etRoland Garros en direct huit fois par semaine, toujours à bord de Boeing 777-300ER. Le nouveau vol du samedi décollera de Paris à 22h05 pour arriver à 11h55 le lendemain, et quittera Saint-Denis de la Réunion toujours le samedi à 11h35 pour atterrir en France à 20h05.
L’horaire d’hiver pour les vols quotidiens d’Air Austral indique des départs de Paris à 19h45 pour arriver le lendemain à 9h35 (mardi et samedi: 20h30, arrivée 10h20), et des décollages de Saint Denis de la Réunion à 21h00 pour atterrir le lendemain à 5h30.
Air Austral changera à la même date les horaires de sa route Moroni – Dzaoudzi, qui sera désormais opérée le matin. Les vols en Boeing 737-800 décolleront alors des Comores le mercredi à 8h20 et le dimanche à 9h25 (arrivées à 9h00 et 10h05), et reviendront le mercredi à 10h00 et le dimanche Lire la suite de cette entrée »

Pour ses 50 ans, Air Madagascar voudrait des avions

Pour ses 50 ans, Air Madagascar voudrait des avions

Lors du lancement officiel du cinquantenaire de la compagnie aérienne malgache, son administrateur délégué, Fidy Rakotonirina et le ministre des transports ont insisté sur son besoin de renouveler et étoffer sa flotte, pour pouvoir se développer.
Cette année Air Madagascar fête ses cinquante ans et ne compte pas s’arrêter là. Mais pour pouvoir se développer, la compagnie aérienne a grand besoin d’acquérir de nouveaux appareils. Rolland Ranjatoelina, ministre des Transports, présent lors de la cérémonie, a laissé planer une lueur d’espoir en évoquant un possible partenariat avec l’avionneur européen Airbus.
La compagnie malgache est en effet à la tête d’une flotte retreinte et vieillissante : deux Boeing B737-300 de plus de 16 ans pour son réseau intérieur et régional, deux B767 de 19 ans pour les lignes internationales, ainsi que trois ATR de près de cinq ans.
Or le transporteur veut se développer à l’international. En 2011, Air Madagascar devrait ouvrir une escale en Inde, mais aussi une cinquième fréquence sur Paris via Moroni à partir du 27 mars et une sixième rotation à partir du 04 juillet 2011. De plus, le ministre des Transports a évoqué l’opportunité d’ouvrir prochainement une ligne Antananarivo-Dubaï via les îles Comores.
En ce qui concerne le vol à destination de Guangzhou (Chine), la compagnie nationale malgache, interrompra la desserte La Réunion-Bangkok à partir du 27 mars. Une desserte qui sera prise par Air Austral à partir du 02 avril.
Le 15 décembre prochain, Madagascar Lire la suite de cette entrée »

Une collision entre un Boeing d’Air Austral et un Airbus de Yemenia évitée de justesse

Une collision entre un Boeing d'Air Austral et un Airbus de Yemenia évitée de justesse

Une collision entre un Boeing d’Air Austral et un Airbus de Yemenia évitée de justesse

Ce qui s’est passé dimanche dans la nuit au-dessus du canal du Mozambique aurait pu être, il y a vingt ans, un drame avec cinq cents morts. En effet, deux avions de ligne gros porteurs se sont, sinon frôlés, du moins croisés à une distance inférieure aux normes de la sécurité aérienne. Heureusement, des alarmes installées depuis quelques années dans les cockpits évitent les accidents, les transforment en incidents sans conséquence immédiate mais qui sont néanmoins strictement analysés.

Le Boeing 777-200 d’Air Austral (vol UU 972) ralliait Lyon à Saint-Denis de La Réunion, cap au sud-est, volant au niveau de croisière 350 (environ 11.600 mètres). Juste au-dessus, au niveau 360, l’Airbus A 330 de Yemenia (vol IY 628) venant de Sanaa se dirigeait vers Moroni, capitale des Comores, naviguant sensiblement au cap sud. Cette présence de deux avions de ligne progressant à près de 900 km/h et séparés en altitude de 1.000 pieds (300 mètres) est classique. Regardez par le hublot, par exemple pendant une traversée transatlantique, et vous pourrez apercevoir des appareils, semblant proches, en route parallèle, pendant des heures. C’est parfaitement réglementaire. Ce qui l’est moins, c’est la décision prise par le pilote de l’A330 de Yemenia Lire la suite de cette entrée »

Deux avions un peu trop proches dans le ciel des Comores

Deux avions un peu trop proches dans le ciel des Comores

Une alerte de proximité s’est déclenchée à bord d’un vol Air Austral reliant Paris à La Réunion quand un appareil de Yemenia a amorcé sa descente vers les Comores sans prévenir.

Le vol de la compagnie aérienne réunionnaise Air Austral UU972, reliant Paris à Saint Denis via Lyon, était à son altitude de croisière au dessus du détroit du Mozambique quand son TCAS, le système d’alerte de collision du trafic aérien, s’est déclenché. Le responsable était un appareil de la compagnie yéménite Yemenia qui avait commencé sa descente vers Moroni aux Comores sans prévenir le contrôle aérien. Les pilotes d’Air Austral ont effectué une classique man½uvre d’évitement, sans que les passagers ne s’aperçoivent de rien, et continué leur vol sans autre incident.

Les contrôleurs malgaches, qui sont en charge de cette partie de l’espace aérien de l’Océan Indien, s’en seraient pris au pilote de Yemenia qui ne les avait pas contactés, tout en remerciant ceux d’Air Austral. Une enquête devrait être lancée. La compagnie Yemenia est tristement célèbre pour le crash du 30 juin dernier, justement à Moroni, qui avait couté la vie à 152 personnes, la seule survivante étant une jeune fille de 11 ans retrouvée 14 heures plus tard en mer.

http://www.air-journal.fr/2010-08-25-deux-avions-un-peu-trop-proches-dans-le-ciel-des-comores-510262.html

Lire l’article sur roinaka.skyrock.com

Deux avions un peu trop proches dans le ciel des Comores

Deux avions un peu trop proches dans le ciel des Comores

Par François Duclos

Une alerte de proximité s’est déclenchée à bord d’un vol Air Austral reliant Paris à La Réunion quand un appareil de Yemenia a amorcé sa descente vers les Comores sans prévenir.
Le vol de la compagnie aérienne réunionnaise Air Austral UU972, reliant Paris à Saint Denis via Lyon, était à son altitude de croisière au dessus du détroit du Mozambique quand son TCAS, le système d’alerte de collision du trafic aérien, s’est déclenché. Le responsable était un appareil de la compagnie yéménite Yemenia qui avait commencé sa descente vers Moroni aux Comores sans prévenir le contrôle aérien. Les pilotes d’Air Austral ont effectué une classique man½uvre d’évitement, sans que les passagers ne s’aperçoivent de rien, et continué leur vol sans autre incident.
Les contrôleurs malgaches, qui sont en charge de cette partie de l’espace aérien de l’Océan Indien, s’en seraient pris au pilote de Yemenia qui ne les avait pas contactés, tout en remerciant ceux d’Air Austral. Une enquête devrait être lancée. La compagnie Yemenia est tristement célèbre pour le crash du 30 juin dernier, justement à Moroni, qui avait couté la vie à 152 personnes, la seule survivante étant une jeune fille de 11 ans retrouvée 14 heures plus tard en mer.

Source : www.air-journal.fr/

Lire l’article sur wongo.skyrock.com

COMORES : Les femmes des orchestres Mahabouba et Twama pillées et humiliées par les douaniers français à Mayotte

COMORES : Les femmes des orchestres Mahabouba et Twama pillées et humiliées par les douaniers français à Mayotte

Comme dit l’adage "au pays des aveugles, les bornes sont rois". C’est ce qui se passe à l’île comorienne de Mayotte occupée illégalement par la France. C’est devenu le Sarkoland où l’apartheid prend court, l’aliénation des autochtones que certains à l’instar des Antilles se considèrent plus français que les français et où règne le non droit et les abus de pouvoir sont monnaie courante.
C’est ce qui est arrivé aux femmes des groupes musicaux Mahabouba Al-Watwani et Twama Ya Komori, de retour d’une tournée en France. En faisant escale à Mayotte par le vol Air Austral du mardi 8 juin 2010, elles ont été non seulement humiliées par des douaniers malveillants mais également dépouillées de leurs cadeaux (vêtements, bijoux, etc.) sous prétexte que ce sont des "contrefaçons". Le plus arrogant et malveillant de ces douaniers sans scrupule est un nommé Djamal secondés par des douaniers d’origines antillaises qui appliquent la "loi coloniale". N’oubliez pas la citation de "peau noire, masque blanc".
Ces prétendus douaniers qui n’appliquent aucune règle de déontologie sont incités par une jalousie de l’effervescence de la culture comorienne alors que Mayotte occupée il y a une crise au sein des structures culturelles du "Conseil Général" malgré un budget colonial. Est ce pour empêcher les Comoriens des autres îles de passer dans la partie occupée de leur territoire. C’est le vrai visage de Lire la suite de cette entrée »

Sommet France-Afrique

Sommet France-Afrique

Le député Aly invité personnel de Sarkozy à Nice La facétieuse P’tite Roussette de notre journal qui est décidemment très bien informée avait donc vu juste en évoquant l’autre jour une rencontre de la plus haute importance entre le président de la République Nicolas Sarkozy et notre député Abdoulatifou Aly. En effet, ce dernier qui pensait passer une semaine tranquille à Mayotte, a été prié toutes affaires cessantes de sauter dans l’avion d’Air Austral pour Paris hier après midi et tout cela sur invitation personnelle du locataire de l’Elysée. Un voyage des plus rapides pour le député qui dès son arrivée ce matin à Roissy a été pris en charge dès sa descente d’avion par les services du GSPR de l’Elysée pour le conduire dare-dare avec force escorte gyropharisée, jusqu’à l’aéroport de Villacoublay où le député a pris place dans le tout nouveau Flacon 7X présidentiel (notre photo). L’avion a décollé ensuite pour mettre le cap sur Nice. Le député a du sans doute être fort surpris d’autant de sollicitude de la part du Chef de l’Etat qui tenait absolument à l’avoir à ses côtés pour le sommet France-Afrique qui s’ouvre aujourd’hui à Nice. Comme le suggérait la P’tite Roussette l’autre jour, il ne serait pas étonnant de voir notre député revenir à Mayotte avec en poche un jolie carte de l’UMP…
Source : 2010 n°1302 du 31mai 10

Lire l’article sur wongo.skyrock.com

Suivez nous :
Twitter Facebook  RSS

http://www.wikio.fr
Annonces
Mots clés
test