Signature de « l’Accord pour la gestion de la période intérimaire »

Signature de « l'Accord pour la gestion de la période intérimaire »

Les élections présidentielles prévues le 7 novembre 2010 pour le premier tour et le 26 décembre pour le second tour

Le président de l’Union des Comores, Ahmed Abdallah Sambi et les gouverneurs Mohamed Abdouloihab de Ngazidja et Moussa Toyb d’Anjouan et Francesco Madeira, au nom de la communauté internationale ont signé ce soir au palais présidentiel de Beit-salam à Moroni le mercredi 16 juin à 20 heures 30 « l’Accord pour la gestion de la période intérimaire ».
Le président Sambia souhaité « un climat de paix, pour le pays, beaucoup de richesse pour la nation » et prié Dieu « d’éloigner du fauteuil présidentiel toux ceux qui agissent contre les intérêts du pays ».
Le gouverneur de Mohéli, Mohamed Ali Said, qui voulait que l’accord soit signé à Fomboni, ne s’est pas déplacé à Moroni, mais « promet selon Francesco Madeira, de signer l’accord à Mohéli demain martin ».
« Nous estimons que l’essentiel est fait à savoir un chronogramme des élections et le suivi de cet accord garanti par la communauté internationale », déclare Mohamed Ismaeila de la délégation de l’île de la Grande-comore.
L’accord est signé avec un chronogramme des élections en annexe qui fixe les élections primaires à Mohéli pour le Président de l’Union des Comores et le 1er tour de l’élection des Gouverneurs des Iles Autonomes le 7 novembre 2010.
Selon l’accord l’élection du Président de l’Union des Comores et le 2ème tour de l’élection des Gouverneurs des Iles Autonomes se tiendront le 26 décembre 2010, sur tout le territoire national.
L’investiture du nouveau Président de l’Union des Comores aura lieu au palais de Beit Salam, à Moroni et fera l’objet d’un accord entre le Président sortant et le Président nouvellement élu et interviendra à une date se situant entre celle de la proclamation officielle des résultats définitifs des élections générales et le 26 mai 2011.
Pour la gestion de la période intérimaire, chaque chef d’exécutif insulaire désignera une personnalité qualifiée en vue de participer au gouvernement, sans affectation précise. Le président de l’Union a la latitude de partager les postes.
Par contre, la personnalité qui sera désignée par Mohéli en qualité de Ministre d’Etat, sera chargée des élections.
Un comité de suivi, composé de deux (2) représentants de l’Union, deux (2) représentant par IIe Autonome ainsi que de la communauté internationale coordonnée par l’Union Africaine est « chargé de contrôler, superviser et assurer la mise en ½uvre effective de tous les décisions issues du dialogue et strict respect du chronogramme ».

AAA
Source : Al watwan

Lire l’article sur wongo.skyrock.com

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Afin de garantir un bon esprit de participation, les modérateurs se réservent le droit de supprimer/modifier tout message considéré comme publicitaire, hors-sujet ou abusif (notamment en cas de commentaire diffamatoire ou injurieux).

Autres articles :

Suivez nous :
Twitter Facebook  RSS

http://www.wikio.fr
Annonces
Mots clés
test