Cyclisme/Madagascar. Antsiranana au c?ur de l?événement

La 5e édition du Tour cycliste international de Madagascar, trophée Bank of Africa, débute à Antsiranana ce jour, sous le haut patronage du président Marc Ravalomanana. Neuf équipes malgaches, une autre comorienne et trois étrangères prennent le départ d’une belle aventure longue de 1 211 km. Après son passage en 2006, la ville d’Antsiranana accueille de nouveau le Tour cycliste international de Madagascar, ce jour. Placé sous le haut patronage du président de la République, Marc Ravalomanana, l’évènement retiendra l’attention des Antsiranais. Le ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture, Jean Louis Robinson, donnera le départ des 13 équipes participantes. Elles vont vivre intensément, du 3 au 14 décembre, les joies que procure la petite reine, grâce à ce sport allant au-devant des gens, sur une distance de 1 211km répartis en 12 étapes. Cette fois-ci, le niveau sera plus particulièrement relevé par la présence de deux équipes françaises comprenant des coureurs de la trempe de Vincent Aldebert, champion de France militaire en contre la montre individuel et 5è mondial militaire dans la même spécialité. Cet après-midi sur un circuit tracé dans Antsiranana, ce coureur français de 1ère catégorie sera à surveiller. Les Réunionnais, emmenés par Armand Henriette, partent aussi favoris. Le multiple médaillé d’or aux Jeux des îles de l’Océan Indien sera épaulé par Alexandre Bouc, Pascal Grondin et la perle du cyclisme de l’île de La Réunion, Brice Payet. En l’absence de Bayard Fiandraza, le grand finisseur et champion de Madagascar 2008, le clan malgache partira en toute discrétion. Jean de Dieu Rakotondrasoa, alias Ravoatabia, Stéphane Lacas ou encore Herizo Rabemananjara seront à l’affût derrière les coureurs étrangers. L’issue du prologue de cette première journée déterminera le premier porteur du maillot jaune « Bank of Africa». Le peloton ralliera Ambilobe demain pour la première étape du 5è Tour cycliste de Madagascar. L’idée de créer le Tour cycliste international de Madagascar est venue de deux hommes travaillant étroitement et aux qualités complémentaires. Il s’agit de Francis Ducreux, un ancien coureur professionnel français à l’allure d’Astérix et de Bernard Agier, le maniaque du détail pour ce qui tourne autour de la viabilité de l’évènement. Emissaire de Francis Ducreux, ce drnier a commencé à tâter le terrain à Antananarivo, en 2001. Mais à cause de la situation politique de l’époque, le projet n’a pas pu aboutir. Promoteur de quelques tours cyclistes africains, Francis Ducreux connaît très bien le continent africain et il reste un grand passionné de Madagascar, de sa culture et de son paysage. Source : Dina Razafimahatratra (L’Express de Madagascar)

Lire l’article sur http://eliedjouma.centerblog.net/553-CyclismeMadagascar-Antsiranana-au-c?ur-de-l-evenement

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Afin de garantir un bon esprit de participation, les modérateurs se réservent le droit de supprimer/modifier tout message considéré comme publicitaire, hors-sujet ou abusif (notamment en cas de commentaire diffamatoire ou injurieux).

Autres articles :

Suivez nous :
Twitter Facebook  RSS

http://www.wikio.fr
Annonces
Mots clés